Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruxelles : pas d’entente entre Apple et l’industrie du disque





Le 9 Août 2015, par

Apple n’a rien à craindre de la Commission européenne concernant son service de diffusion de musique en ligne. Pour mettre en place Apple Music, le constructeur américain a fait le tour des maisons de disques et certains concurrents soupçonnaient qu’à cette occasion, Apple et ses partenaires se seraient entendu pour pousser à la fin des offres gratuites.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Spotify, Deezer et la plupart des services de streaming de musique ont mis en place des offres d’écoute gratuite afin d’attirer les consommateurs vers leurs offres premium. Ces offres sont financées par de la publicité et elles sont moins riches en termes de fonctions. Pour obtenir le service au complet, il faut s’abonner, généralement pour une dizaine d’euros par an.

Apple Music propose de son côté une période d’essai de trois mois, puis un abonnement premium à 9,99 euros par mois, ou 14,99 euros pour le forfait famille. Afin de s’attirer les bonnes grâces de l’industrie du disque, il se murmurait que le créateur de l’iPhone — et par ailleurs plus gros disquaire en ligne avec iTunes — avait tenté de bloquer les offres complètement gratuites, qui ne sont pas limitées dans le temps, de la concurrence.

Début avril, la Commission européenne avait commencé à enquêter en toute discrétion afin de savoir si une entente n’avait pas été nouée entre Apple et les labels. L’abandon de la procédure signifie qu’il n’en est rien, mais Bruxelles conservera un œil sur le marché.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple, bruxelles

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook