Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Budget 2015 : le ministère des Finances multiplie les économies nouvelles





Le 28 Octobre 2014, par

Il a fallu se montrer créatif du côté de Bercy pour débusquer les 3,6 milliards d’euros d’économies et de recettes supplémentaires pour faire en sorte que le budget 2015 de la France rentre dans les clous de la Commission européenne.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
De fait, le budget 2015 a failli être retoqué par Bruxelles – une option difficilement envisageable pour le gouvernement, ne serait-ce que politiquement –, Michel Sapin a sorti de son chapeau des économies supplémentaires qui montrent un certain sens de la créativité parmi ses équipes de comptables.

Il a fallu trouver où couper, tailler, dénicher. Les économies proviennent d’abord d’une manne inattendue : celle de l’Europe. L’ajustement du budget européen permet à la France de récupérer entre 300 et 600 millions, que le ministère des Finances s’est empressé d’ajouter à son nouveau budget pour l’année prochaine. Mais ça n’est pas suffisant.

Bercy y ajoute également un gros morceau : 1,5 milliard provenant du recul de la charge de la dette. Le Crédit d’impôts compétitivité coûtera moins cher l’année prochaine; la lutte contre la fraude fiscale permettra d’enregistrer 900 millions d’euros supplémentaires. L’Impôt sur les sociétés va lui aussi rapporter 500 millions de plus. La taxe de séjour verra son plafond relevé, pour un résultat de 300 millions d’euros supplémentaires.

Il reste 350 millions que le ministère des Finances n’a pas pris le temps de détailler. Tout cela devrait permettre à la France d’afficher un recul de son déficit structurel de 0,5 point, et non 0,2 point comme initialement prévu.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook