Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Canal+ : un décodeur numérique en forme de cube





Le 9 Juin 2015, par

Après avoir soigné le fond avec des programmes ambitieux, Canal+ veut désormais s’occuper de la forme. Le groupe audiovisuel a présenté un nouveau décodeur, baptisé Cube S.


© Canal+
© Canal+
Présenté sous la forme d’un… cube, ce décodeur nouvelle génération permet d’accéder à l’ensemble des contenus de la chaîne via internet (une bande passante de 2 Mbit/s suffit). Le Cube a vocation à remplacer les décodeurs actuels, et on peut y joindre un abonnement supplémentaire (6 euros/mois) pour y brancher une seconde télévision.

Canal+ a bien l’intention de s’imposer sur le marché de plus en plus important de la lecture de programmes TV via internet (OTT, over the top). La consommation de contenus en format numérique est très populaire, il n’y a qu’à voir le succès de formules comme Netflix.

La chaîne cryptée doit se positionner contre ces nouveaux acteurs de la diffusion de contenus, qui sont aussi, par ailleurs, de redoutables producteurs. Rodolphe Belmer promet ainsi un « flot d’innovations technologiques » dans les prochains mois, aussi bien en coulisses (l’infrastructure à mettre en place est particulièrement lourde) que pour les téléspectateurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : canal+

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook