Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carburants : à la pompe, la hausse se poursuit





Le 1 Mars 2022, par Paolo Garoscio

Les pressions sur les prix du pétrole en Bourse s’accentuent : après la crise de la Covid-19, c’est la guerre en Ukraine qui fait grimper le prix du baril. Une situation qui se ressent sur les prix à la pompe qui continuent d’augmenter dans l’Hexagone, au grand dam des automobilistes qui voient le plein coûter de plus en plus cher.


Encore plus de trois centimes de hausse en une semaine

Pixabay/drpepperscott230
Pixabay/drpepperscott230
Les dernières données sur les prix des carburants en France, publiées le 28 février 2022 par le ministère de la Transition énergétique et Solidaire (données arrêtées au vendredi 25 février 2022), dévoilent l’importance de la dernière augmentation du prix de l’essence et du gazole. En une semaine, les prix à la pompe ont augmenté de plus de 3 centimes d’euro dans les deux cas, ce qui représente une accélération de l’augmentation.

Le prix de l’essence SP95-E10 est même très proche de franchir un seuil symbolique et psychologique, qu’elle pourrait dépasser dès la première semaine du mois de mars 2022 : au 25 février 2022, le litre coûtait, en moyenne en France, 1,7997 euro. Le seuil des 1,8 euro est donc tout près.

Un pétrole au plus haut et des tensions qui s’accentuent

Le gazole, de son côté, affichait au 25 février 2022 un prix moyen en France de 1,7415 euro, 3,6 centimes de plus que la semaine précédente. Pour les deux carburants, la hausse des prix par rapport à la première semaine de janvier 2022 dépasse désormais 13 centimes par litre.

Et la tendance devrait continuer sur les semaines suivantes à cause des tensions internationales liées à la guerre en Ukraine. La Russie, deuxième producteur de brut du monde, est ciblée par des sanctions historiques de la part des pays occidentaux. Une véritable guerre économique contre laquelle Vladimir Poutine pourrait décider des sanctions à son tour, faisant pression sur l’importance de sa production pétrolière et gazière.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook