Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carlos Ghosn touchera 7,2 millions d’euros





Le 1 Mai 2016, par Olivier Sancerre

Le compte en banque de Carlos Ghosn, le PDG de Renault, a eu chaud vendredi dernier, le 29 avril. L’assemblée générale des actionnaires, aiguillé par le premier d’entre eux l’État, a en effet refusé la rémunération pour le grand patron.


Cette rémunération s’élève à 7,2 millions d’euros pour l’exercice 2015. Elle a été retoquée par 54% des actionnaires, dont l’État, qui possède 19,74% du capital de l’entreprise. Carlos Ghosn n’avait toutefois rien à craindre : la somme a été confirmée par le conseil d’administration réuni après l’assemblée annuelle. Mais contre l’avis des représentants de l’État.

Ces 7,2 millions comprennent un fixe de 1,23 million, une part variable de 1,78 million, le reste étant composé de stock options et de bonus en tout genre. Le gouvernement a expliqué son vote de refus à l’assemblée et au conseil d’administration par sa volonté de lutter contre les rémunérations exubérantes des PDG, notamment dans les entreprises à participation publique.

Le conseil d’administration de Renault a toutefois indiqué qu’il allait examiner les évolutions utiles en matière de rémunérations pour 2016 et les années suivantes. « C'est le conseil qui juge des personnes qu'il souhaite pour diriger l'entreprise, c'est le conseil qui juge si la façon dont le PDG est payé est conforme à ses efforts, ses talents », a expliqué Carlos Ghosn.



Tags : renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook