Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carrefour : potion amère pour relancer le groupe





Le 23 Janvier 2018, par

C'est un remède de cheval que va s'administrer Carrefour. Le groupe de distribution a dévoilé son plan de transformation jusqu'en 2022, avec un objectif : relancer l'entreprise et son activité. Cela va passer par des milliers de suppressions d'emplois.


Alexandre Bompard, le nouveau PDG de Carrefour, a eu la main lourde pour relancer le premier distributeur français. Le plan de transformation du groupe, qui cours jusqu'en 2022, prévoit ainsi la suppression de 2 400 emplois ; la direction assure qu'il n'y aura aucun départ contraint : il s'agit d'un plan de départs volontaires. Le gros de la coupe claire touchera en particulier les salariés du siège du groupe : le projet de QG de l'entreprise prévu en Essonne est ainsi annulé, tandis que le siège corporate de Boulogne va purement et simplement fermer.

Ça n'est pas tout. Le groupe Dia, passé sous le giron de Carrefour, va lui aussi faire les frais de cette restructuration de grande ampleur. Alexandre Bompard a annoncé un plan de sauvegarde de l'emploi qui concernera 2 100 salariés de ce réseau, avec 273 magasins qui « sortiront » du périmètre du groupe en raison de leur inadaptation à leur zone de chalandise. Le patron de Carrefour a indiqué durant la présentation du plan : « On a l’ambition d’avoir au moins la moitié des collaborateurs concernés à qui nous pouvons faire des offres attractives de reclassement ». Ce dernier a ajouté la cession de 500 millions d'euros d'actifs non stratégiques ainsi que la réduction de la taille de certaines hypermarchés.

Parmi les investissements inscrits dans ce plan de transformation, Carrefour va ouvrir 2 000 magasins de proximité d'ici cinq ans. Et puis il y a aussi la relance dans le numérique, pour lequel le groupe va mettre 2,8 milliards d'euros sur la table sur les cinq prochaines années. Le groupe veut atteindre 5 milliards d'euros de chiffres d'affaires dans le commerce alimentaire en ligne à l'horizon 2022.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : carrefour

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook