Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carte Noire pourrait être acheté par Lavazza





Le 22 Juillet 2015, par

Il y a du mouvement dans le secteur du café. La première marque française de café, Carte Noire, intéresse au plus haut point le groupe italien Lavazza. Une offre de rachat a été soumise par ce dernier alors que le propriétaire de Carte Noire, Jacobs Douwe Egberts, a lancé une procédure de mise aux enchères.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Lavazza, qui n’a pas précisé le montant de la transaction (estimée à 800 millions d’euros), souhaite reprendre les actifs liés à la marque Carte Noire dans l’Union européenne, avec quelques exceptions : l’entreprise ne s’intéresse pas au café instantané, aux dosettes T-Disc, ni à la gamme professionnelle. L’usine de Laverune (Languedoc-Roussillon) fait partie de la transaction.

Jacobs Douwe Egberts (JDE) est le fruit de la fusion entre l’américain Mondelez et le néerlandais Douwe Egberts Master Blenders. Pour obtenir le feu vert pour cette fusion, l’entité doit se séparer de plusieurs de ses activités et marques, dont L’Or, Grand’Mère, et donc Carte Noire. JDE espérait 1,2 milliard d’euros de la vente de cette dernière marque, mais finalement il va falloir mettre un peu d’eau dans le café.

Lavazza représente de son côté 3 300 salariés et affiche un chiffre d’affaires de 1,34 milliard d’euros en 2013 (pour un bénéfice net de 84,8 millions). L’entreprise, fondée en 1895, cherche à s’établir en dehors de ses frontières nationales : l’acquisition de Carte Noire est donc une opportunité particulièrement intéressante pour ce groupe familial.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook