Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Cathay Pacific : des billets première classe bradés par erreur





Le 4 Janvier 2019, par

Les clients de Cathay Pacific vont bien débuter leur nouvelle année : la compagnie aérienne a en effet décidé d’honorer les billets de première classe et de classe affaire vendus par erreur au prix de la classe éco.


C’est dans la nuit du nouvel an que des dizaines de chanceux ont pu acheter des billets pour des vols Cathay Pacific reliant l’Amérique du Nord au Vietnam à des prix défiant toute concurrence. Les places des classes affaires et première classe étaient en effet commercialisées au tarif de la classe économique ! Il était ainsi possible de s’offrir un aller-retour pour l’Asie pour 670 dollars, au lieu des 4 000 à 6 000 dollars des prix business, ou 16 000 dollars de la première classe. Au vu des tarifs, les voyageurs qui sont tombés sur ces offres ont maximisé leur chance et ils ont acquis plusieurs billets.

Mais voilà, ces prix sans commune mesure avec la valeur réelle des billets étaient une erreur. Grand seigneur, Cathay Pacific a décidé d’honorer ces places achetés à bas coût, une « très bonne surprise spéciale pour le nouvel an », comme l’explique la compagnie aérienne. « Nous avons fait une erreur, mais nous avons hâte de vous accueillir à bord avec ces billets », écrit encore l’entreprise sur son compte Twitter. Cathay Pacific n’a cependant pas précisé le nombre de tickets qui ont été ainsi vendus à ces tarifs, mais ils ne doivent pas être si nombreux : le « bug » a duré quelques heures seulement, et seuls les clients habituels de la compagnie et ceux à l’affût des bonnes affaires ont pu en profiter.

Cette affaire tombe à point nommée pour Cathay Pacific, qui a bien besoin de redorer son blason. L’entreprise a en effet connu une fin d’année difficile : elle a essuyé une perte de 33 millions de dollars durant les six premiers mois de 2018 en raison de la forte concurrence chinoise. Et le groupe a dû faire face à un scandale de violation de données qui a touché plus de 9 millions de passagers. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook