Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Celio va fermer une centaine de magasins





Le 30 Octobre 2020, par Olivier Sancerre

Le secteur de l'habillement est en proie aux pires difficultés en France, qui ne remontent pas à la crise sanitaire. L'enseigne Celio a annoncé la fermeture d'une centaine de magasins.


383 emplois supprimés chez Célio

Celio, spécialisé dans le prêt-à-porter masculin, prévoit la fermeture de 102 magasins en succursales, a annoncé l'enseigne. 383 postes seront supprimés dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi qui a été présenté mercredi 28 octobre aux instances représentatives du personnel. Dans le détail, 344 emplois sont menacés dans les magasins et 39 dans les fonctions support. Les points de vente resteront ouverts durant la période de Noël, exception faite de ceux dont les baux arrivent à échéance.

L'enseigne, qui s'est placée en procédure de sauvegarde à la fin du mois de juin, va mettre en place des solutions pour « faciliter le repositionnement » des salariés touchés par ce PSE. L'entreprise proposera des mesures de reclassement interne ainsi qu'un accompagnement personnalisé. Mais c'est un nouveau coup dur pour Celio, très marqué par le confinement du printemps et qui va devoir subir le nouveau confinement décidé par Emmanuel Macron pour tenter d'enrayer la deuxième vague.

Plan de sortie début 2021

Celio est un groupe mondial, qui compte 1.500 magasins dans 46 pays. En France, le réseau est fort de 478 points de vente, avec des effectifs de 2.416 employés dans l'Hexagone (4.200 dans le monde). Certains magasins affichent des pertes financières importantes, indique le groupe qui compte accélérer sa transformation dans les prochains mois. Un plan de sortie de sauvegarde est ainsi prévu au premier trimestre prochain.

La crise sanitaire n'est pas la seule difficulté essuyée par Celio. L'enseigne avait déjà dû faire face au mouvement des « gilets jaunes », puis à celui contre la réforme des retraites. Les magasins, situés majoritairement en centre-ville, ont subi des chutes de fréquentation et de chiffre d'affaires. Celio n'est pas le seul distributeur à souffrir de la sorte : c'est le cas aussi pour Camaïeu, Naf-Naf, ou encore Gap qui envisage de fermer toutes ses boutiques en Europe.



Tags : habillement

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook