Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Charlie Hebdo pourrait gagner 10 millions d’euros





Le 15 Janvier 2015, par

A quelque chose malheur est bon diront les plus cyniques. Une semaine après l'attentat dans ses locaux, Charlie Hebdo semble repartir du bon pied. L’hebdomadaire, qui a tiré son dernier numéro à cinq millions d’exemplaires, va engranger les recettes.


@Shutter
@Shutter

Il pourrait s’agir ni plus ni moins de la plus grosse opération de communication, et financière de l’hebdomadaire satirique. Une semaine après l’attentat dans ses locaux, Charlie Hebdo pourrait gagner pas moins de dix millions d’euros, issus de la vente des cinq millions d’exemplaires dont la vente a débuté mercredi, mais également de fonds de soutien.

 

Vendu trois euros, le magazine satirique pourrait récolter une grosse somme d’argent des ventes de son numéro actuel. Ainsi pour le premier million d’exemplaires vendus, Charlie Hebdo touchera l’intégralité des recettes, soit trois millions d’euros, du fait d’une grande opération de solidarité de sa chaîne d’impression et de distribution. Pour les quatre millions d’exemplaires restant, Charlie touchera en revanche 40 % des recettes, comme cela se fait habituellement, soit environ 4,8 millions d’euros.

 

A cela il faut ajouter les dons venus de France et de l’étranger. Par l’intermédiaire du fonds « Presse et pluralisme », Charlie devrait toucher environ 1,4 million d’euros de dons défiscalisés, grâce à pas moins de 21 000 particuliers. Enfin il faut préciser que le ministère de la Culture débloquera une aide d’urgence d’un million d’euros.

 

Les géants de l’Internet se mobilisent également en faveur du journal satirique. Le fonds Google pour l’innovation numérique a d’ores et déjà annoncé qu’il verserait 250 000 euros à Charlie Hebdo, auxquels s’ajouteront les commissions versées au titre des ventes sur eBay et Amazon de produits estampillés Je suis Charlie et les magazines Charlie Hebdo revendus sur le net.

 

Enfin, tout cela ne saurait compter sans la formidable mobilisation des Français, qui ont été nombreux à s’abonner au journal. L’urgentiste et chroniqueur Patrice Pelloux indiquait jeudi sur RTL que le nombre d’abonnés pourrait passer de moins de 7 000 à beaucoup plus de 120 000. L’histoire dit que Charb s’était félicité il y a peu de temps d’avoir gagné 50 abonnés…



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook