Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chèque alimentaire : il faudra attendre 2022





Le 8 Septembre 2021, par Olivier Sancerre

Il faudra attendre 2022 pour voir arriver le « chèque alimentaire » promis par Emmanuel Macron, visant à améliorer l'ordinaire alimentaire des ménages modestes. Deux ans après son annonce par le président de la République…


Chèque alimentaire : la prudence du gouvernement

Le projet de chèque alimentaire n'a pas été abandonné, a assuré Bruno Le Maire au micro de RMC/BFMTV. Mais le ministre de l'Économie veut s'assurer qu'une solution pareille « puisse fonctionner », le gouvernement a l'intention d'être certain que ceux qui en bénéficient soient réellement ceux qui en ont besoin. Et tout cela demande du temps : par conséquent, ce dispositif ne devrait pas voir le jour avant l'année prochaine, avant la fin du quinquennat.

C'est Emmanuel Macron qui a annoncé la création des chèques alimentaires en décembre 2020, rebondissant sur une proposition de son ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie. Le chef de l'État se disait alors « d'accord » sur un tel dispositif, dont les contours restaient à préciser. Le principe est en tout cas intéressant : permettre aux ménages modestes d'avoir accès à des produits de meilleure qualité.

Faciliter l'achat de produits meilleurs pour la santé

Le chèque alimentaire doit en effet faciliter l'achat de produits bio ou locaux, afin d'améliorer les habitudes alimentaires des bénéficiaires tout en soutenant au passage les filières d'excellence françaises. Un dispositif pareil doit être fléché de la meilleure manière possible pour éviter les abus ou qu'il ne serve aux ménages qui ont les moyens d'acheter ce type de produits.

Par ailleurs, le contexte politique est favorable. Lancer le chèque alimentaire début 2022 revient à faire un cadeau à une proportion de votants dont l'adhésion à la politique d'Emmanuel Macron n'est pas assurée. Le président de la République n'a pas encore annoncé son intention de se représenter pour tenter d'obtenir un second mandat. Toutefois, ce dispositif pourrait être une bonne rampe de lancement.



Tags : alimentation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook