Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chez Air France-KLM, nouvelle polémique autour de la rémunération de Benjamin Smith





Le 18 Août 2018, par Olivier Sancerre

Si le SNPL, le principal syndicat de pilotes à Air France-KLM, n'est logiquement pas parvenu à mobiliser contre la nationalité canadienne du nouveau patron de la compagnie aérienne, la question de sa rémunération fait débat.


En mai, Air France-KLM perdait son PDG. Jean-Marc Janaillac a perdu la consultation interne visant à instaurer des hausses de salaire. Le conseil d'administration de la compagnie aérienne s'est donc mis en chasse d'un nouveau PDG — qui s'est finalement transformé en directeur général — avec un profil bien spécifique : cette perle rare doit connaitre parfaitement le secteur aérien, être reconnu à l'international, et justifier d'une expérience réussie dans le domaine. Un vrai capitaine d'industrie, en quelque sorte…

Mais voilà, on n'attire pas les mouches avec du vinaigre. La rémunération de Jean-Marc Janaillac (1,2 million d'euros par an) a détourné tous les profils recherchés. Le conseil d'administration a donc dû s'aligner avec la grille de salaire de ce qui se pratique ailleurs dans le secteur aérien. De fait, Benjamin Smith le nouveau directeur général d'Air France-KLM est susceptible de toucher quatre fois plus que son prédécesseur ! La compagnie lui offre en effet un fixe de 900 000 euros, et une part variable comprise entre 1,1 et 1,3 million d’euros; puis à partir de 2021, jusqu’à 4,2 millions d’euros par an, dont 2 millions en actions.

Ces 2 millions pourront être touchés si Benjamin Smith atteint des objectifs de performance. En tout, le directeur général, qui sera en place d'ici le 30 septembre, pourra prétendre à un maximum de 4,25 millions d'euros. Une somme très importante évidemment, mais qui est dans la droite ligne de ce que touchent d'autres PDG : Carsten Spohr, le patron de Lufthansa, a droit à 4,2 millions d'euros par an ; Willie Walsh, PDG d'IAG (British Airways, Iberia, Vueling…) touche lui 4,6 millions d'euros.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook