Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Cigarette électronique : la fin de l’eldorado





Le 30 Mars 2015, par

Après avoir représenté l’eldorado des commerçants trop heureux de surfer sur l’incroyable succès des cigarettes électroniques, l’heure est désormais à la soupe à la grimace. Le marché a en effet fortement chuté au dernier trimestre, signe que le secteur est désormais mature.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
En 2010, le marché de la cigarette électronique représentait 4 millions d’euros. Trois ans plus tard, il générait 275 millions : à la lumière de ces chiffres, on comprend mieux l’éclosion façon champignon des boutiques de vapotage ! Celles-ci ont profité de l’engouement des Français pour ces petites machines à vapeur simples à utiliser et soumises à une législation beaucoup plus souple que les cigarettes traditionnelles.

Mais voilà, tout a une fin, et le marché est désormais entré en mode « plateau ». Le chiffre d’affaires du secteur a baissé de 30% au dernier trimestre, et sur les 2 500 magasins de vapotage qui ont essaimé partout sur le territoire, 500 pourraient bien disparaître dès cette année.

Si 10 millions de Français ont pu tester la cigarette électronique, ce sont finalement 1,5 million qui ont poursuivi l’expérience. Ceux là sont certes consommateurs de recharges liquides, mais question matériel, ils sont déjà tout équipés et ne vont donc pas investir dans de nouvelles cigarettes électroniques, à moins d’un renouvellement pour cause de bris.

Sans oublier la législation qui va restreindre l’usage de l’e-cig dans les lieux publics ou au bureau.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook