Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Classement des aéroports : la France mal classée





Le 6 Juin 2018, par

Les aéroports français sont à de bien mauvaises places dans le nouveau classement AirHelp révélé par Le Figaro. Aucun ne se positionne dans le top 10, et il faut chercher dans les profondeurs du classement pour trouver le premier représentant hexagonal.


AirHelp, une plateforme d'aide à l'indemnisation des voyageurs s'estimant lésés, établit son classement — c'est le deuxième du genre — en fonction de trois critères : la ponctualité, la qualité du service, et un troisième critère moins évident à mesurer, la perception des aéroports sur les réseaux sociaux. Il faut aller chercher à la 85e place pour trouver le premier représentant français, à savoir l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Sa moyenne est de 7,41 sur 10, les voyageurs lui attribuant une qualité de service ainsi qu'un respect des horaires « honorables ». La perception sur les réseaux sociaux tombe à 4,65.

Second représentant dans le top 100 du classement, qui compte 141 aéroports, celui de Toulouse. Roissy-Charles de Gaulle pointe à la 128e place, Bordeaux est 133e, Lyon est 139e. Un véritable « signal d'alarme », explique AirHelp, car ces positions montrent que les voyageurs ne sont pas satisfaits des prestations offertes par ces aéroports. Le secteur a certes été secoué par des grèves chez Air France et chez les contrôleurs ces derniers mois, mais ces aéroports ne présentent pas suffisamment d'information et ils ne prennent pas ou peu en charge les voyageurs lorsque des vols sont annulés.

Les trois premiers du classement sont l'aéroport Hamad de Doha, qui obtient une très bonne moyenne de 8,77 sur 10, suivi par l'aéroport d'Athènes (8,69) et l'aéroport Haneda de Tokyo (8,63). Au classement des compagnies aériennes, Qatar Airways, Lufhtansa et Etihad Airways sont sur le podium ; Air France pointe à la 34e place.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : aéroports

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook