Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Collectivités territoriales : le taux d’absentéisme a progressé de 2,3 % en un an





Le 16 Novembre 2017, par Anton Kunin

Hors congé maternité, le taux d’absentéisme dans les collectivités territoriales a progressé de 2,3 % entre 2015 et 2016 pour s’établir à 8,8 %, apprend-t-on d’une étude de Sofaxis, un courtier en assurance du service public local.


Agents de la fonction publique territoriale : une hausse de l’absentéisme de 28 % depuis 2007

Déjà réputés pour être souvent absents à leur poste, en 2016 les agents des mairies, des départements et des régions ont une nouvelle fois confirmé ce qui reste une particularité du service public local : un taux d’absentéisme élevé (8,8 %). Pire, il a connu une hausse de 2,3 % sur un an et de 28 % depuis 2007.

Si la mauvaise foi de certains agents se permettant des absences injustifiées n’est pas à exclure, d’autres raisons expliquent certainement cette tendance. En première ligne, le vieillissement des effectifs. En l’espace de dix ans, l’âge moyen des agents territoriaux a augmenté de 2,5 ans. La réforme des retraites de 2010 (loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010), repoussant l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans, devrait encore renforcer cette tendance au vieillissement. Et qui dit vieillir dit être plus souvent malade.

Les arrêts pour cause de maladie ont progressé de 44 % entre 2007 et 2016

La maladie (maladie ordinaire et congés longue maladie/longue durée) est aujourd’hui la première cause d’absence dans les collectivités territoriales. Elle représente près de 9 arrêts sur 10 en 2016. Mais c’est surtout la progression des arrêts pour motif de maladie qui interpelle : depuis 2007, les collectivités territoriales ont enregistré une hausse de 44 % des arrêts pour maladie ordinaire et une augmentation de 15 % de congés longue maladie/longue durée. Mais le motif des arrêts qui enregistre la plus forte progression depuis 2007 est les accidents professionnels (+53 %).

Tout comme la fréquence des arrêts maladie, leur durée a progressé depuis neuf ans : la durée des arrêts pour maladie ordinaire a progressé de 19 % de 21 % pour les maladies longues et de 40 % pour les accidents de travail.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook