Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Commerce mondial : ralentissement prévu en 2016





Le 7 Avril 2016, par

Le commerce mondial ne devrait pas être mirobolant, d'après l'Organisation mondiale du commerciale (OMC). Elle prévoit ainsi une progression de 2,8% pour cette année, un chiffre stable par rapport à 2015.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
On est bien loin de la moyenne de 5% que le commerce mondial enregistrait chaque année depuis le début des années 1990, propulsé qu'il était par la croissance chinoise. Or, ça n'est une surprise pour personne, l'activité en Chine a réduit la voilure depuis plusieurs trimestres.

De plus, souligne-t-on à l'OMC, les taux de change fluctuants de ces derniers mois ont un impact majeur sur les volumes d'exportation et d'importation. Enfin, il ne faut évidemment pas oublier le prix des matières premières en chute, à l'instar du pétrole. L'OMC indique toutefois que l'instabilité financière en Asie a cessé, ce qui devrait aider le commerce mondial à reprendre quelques couleurs.

Ce sera le cas en 2017, où l'OMC prévoit une croissance de 3,6%. C'est d'ailleurs l'Asie qui tirera le commerce mondial avec une progression des exportations prévue de 3,4%, devant l'Amérique du Nord et l'Europe avec 3,1% pour chacune de ces zones. C'est l'Amérique du Nord qui importera le plus cette année, avec une croissance de 4,1%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : commerce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook