Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Commission européenne : lourde amende contre Altice





Le 24 Avril 2018, par

La Commission européenne sanctionne Altice. Le groupe de Patrick Drahi écope d'une amende importante dans le cadre de l'acquisition de Portugal Telecom. Une mise en garde qui coûte cher.


Le régulateur européen inflige une amende de 124,5 millions d'euros à Altice pour une raison simple : le groupe a procédé à l'achat de l'opérateur portugais avant d'avoir obtenu l'autorisation de la Commission… L'opération s'est même réalisée sans qu'Altice ait même notifié Bruxelles. « Les entreprises qui vont trop vite en besogne et procèdent à des concentrations avant notification ou autorisation nuisent à l'efficacité de notre système de contrôle des concentrations », a déploré Margrethe Vestager, la commissaire chargée de la politique de concurrence.

À trop mettre la charrue avant les bœufs, voilà donc ce qui arrive aux entreprises trop pressées. Le système de contrôle européen des concentrations « protège les consommateurs européens de toute concentration susceptible d'entraîner une hausse des prix ou une réduction du choix », poursuit la commissaire danoise. Le montant de l'amende infligée à Altice, lourdement sanctionnée, « traduit la gravité de l'infraction ». La Commission espère que cette somme dissuadera d'autres entreprises « d'enfreindre les règles de l'UE en matière de contrôle des concentrations ».

Même si Altice écope d'une lourde amende, elle ne remet pas en cause la décision de la Commission européenne : en avril 2015, Bruxelles donnait son feu vert à l'opération d'acquisition de Portugal Telecom par Altice. Les faits aujourd'hui reprochés au groupe de Patrick Drahi sont indépendants de l'autorisation qui lui a été donnée par le régulateur. Quoi qu'il en soit, cela tombe au mauvais moment pour Altice, qui a quelque peu perdu de sa superbe vis à vis des marchés financiers, et qui doit relancer SFR  en France.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : altice

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook