Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Concurrence : montant record pour les amendes en 2020





Le 9 Juillet 2021, par Paolo Garoscio

L’Autorité de la Concurrence (ADLC) a connu une année 2020 intense : le rapport annuel d’activité, publié le 8 juillet 2021, souligne que les montants des amendes infligées ont battu des records. Que ce soit pour le montant cumulé sur une seule année que pour l’amende la plus élevée jamais infligée à une seule entreprise, 2020 a été une année historique pour l’ADLC.


Le nouveau record pour une amende infligée à une seule entreprise

Pixabay/WilliamCho
Pixabay/WilliamCho
Si l’Autorité de la Concurrence a, par le passé, infligé des amendes de plusieurs centaines de millions d’euros à des entreprises, généralement plusieurs en même temps qui se sont partagées les torts, pour la première fois en 2020 la barre du milliard d’euros envers une seule entreprise a été franchie. En mars 2020, le géant Apple recevait une amende de 1,2 milliard d’euros pour des pressions sur ses fournisseurs et distributeurs.

C’est une record absolu largement supérieur au précédent. Celui-ci date de 2015 et avait concerné Orange qui avait alors reçu une amende de 350 millions d’euros, trois fois moins élevée. Et grâce à cette amende contre Apple, l’ADLC a pu dépasser son record historique pour le montant cumulé des amendes infligées en une seule année d’activité.

1,8 milliard d’euros d’amendes notifiées par l’Autorité de la Concurrence en 2020

L’amende d’Apple a représenté la très grande majorité du montant total des amendes que l’Autorité de la Concurrence a infligées aux entreprises en 2020. Avec 195 décisions prises en 2020 (tous types confondus), ce sont 1,8 milliard d’euros d’amende que l’ADLC a notifiées en un an, un record.

Sur les 600 millions d’euros restants, deux autres affaires auront largement contribué à faire grimper la note finale : l’amende de 444 millions d’euros aux laboratoires pharmaceutiques Roche, Novartis et Genetech sur le traitement de la DMLA et l’amende pour entente qui a concerné l’agroalimentaire avec le « cartel du jambon » (93 millions d’euros répartis entre 12 entreprises).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook