Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Consommation, inflation : les bons chiffres de l'été





Le 29 Août 2020, par La rédaction

Au mois de juillet, la consommation des Français a retrouvé son niveau de novembre 2019, selon le bilan mensuel de l'Insee. Quant à l'inflation, elle a très peu augmenté en août.


Une consommation au niveau de novembre 2019

Une bonne nouvelle pour la reprise économique française. Selon l'Insee, la consommation des Français a au mois de juillet « quasiment » retrouvé son niveau de novembre 2019 : +0,5% le mois dernier, après +10,3% en juin et +35,5% au mois de mai. Un effet « rattrapage » très net après le confinement, et on retrouve désormais des niveaux normaux. Les dépenses en énergie ont augmenté assez sensiblement, de 4,5% en juillet. La consommation de carburants a de nouveau progressé très fortement, de 9,1%. Quant aux dépenses en habillement et en textile, la hausse est plus modeste (+1,3%), certainement un effet des soldes qui ont débuté mi-juillet cette année.

L'Insee a également enregistré un niveau d'inflation de 0,2% pour le mois d'août, une baisse somme toute importante après le coup de chaud du mois de juillet (+0,8%). Ce ralentissement est dû à la baisse des prix des produits manufacturés, là aussi une conséquence des soldes d'été décalés, ainsi que par le repli des prix des produits alimentaires. Les prix de l'énergie baisseraient moins sur un an qu'au mois de juillet, explique l'institut. Pas de changement pour ce qui concerne les prix des services et du tabac : l'augmentation serait du même rythme en août qu'en juillet.

Ralentissement de l'inflation

Les prix à la consommation sur un mois se replieraient de 0,1 %, après +0,4 % le mois précédent. « Les prix des produits manufacturés baisseraient nettement, après une stabilité en juillet. Ceux de l'énergie et des services ralentiraient et ceux du tabac seraient stables », selon le bilan mensuel de l'Insee. Pour ce qui touche aux prix de l'alimentation, ils rebondiraient « légèrement », dans le sillage des prix des produits frais. Les prix de l'alimentation avaient nettement baissé le mois précédent.

L'Insee donne pour conclure la progression des prix à la consommation harmonisé : l'indice, qui permet les comparaisons internationales, ralentirait à +0,2%, après avoir augmenté de 0,9% au mois de juillet. Sur un mois, le repli s'établit à +0,1% après +0,4% en juillet. Le retour à la normale pour l'inflation et la consommation sont de bon augure dans le contexte de reprise de l'économie française. Mais l'incertitude demeure toujours avec la hausse inquiétante des cas de contamination. 



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook