Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Coronavirus : la France ferme tous ses établissements scolaires





Le 13 Mars 2020, par Paolo Garoscio

Le président de la République, Emmanuel Macron, a fait une allocution en direct de l’Élysée le 12 mars 2020 pour parler aux Français de la crise du coronavirus qu’ils sont en train de vivre et pour les prévenir qu’elle n’en est qu’à ses débuts. La situation appelle à des mesures majeures, dont une, emblématique et attendue, va être appliquée dès le 16 mars 2020.


La France se plie à l’évidence et suit ses voisins européens

Pixabay/Victoria_Borodinova
Pixabay/Victoria_Borodinova
Si l’Italie reste le pays le plus touché d’Europe avec plus de 1.000 morts et plus de 15.000 cas de coronavirus Covid-19 confirmés sur son territoire, ce qui justifie de plus en plus son « lockdown total » décrété jusqu’à début avril 2020, d’autres pays ont pris des mesures drastiques. Une, en particulier, revient régulièrement et a été adoptée en Irlande, au Portugal et ailleurs : la fermeture des établissements scolaires.

La France, qui se refusait jusqu’au dernier moment de faire de même, Jean-Michel Blanquer ayant déclaré jeudi 12 mars 2020 que ce ne serait pas le cas en France, a dû se plier à l’évidence : c’était nécessaire. Emmanuel Macron a donc annoncé le 12 mars 2020 la fermeture de tous les établissements scolaires de France, des crèches aux universités, à partir du 16 mars 2020.

Pourquoi fermer les établissements scolaires ?

Si, paradoxalement, le premier tour des élections municipales est maintenu au 15 mars 2020, la fermeture des établissements scolaires était une mesure nécessaire à cause des enfants eux-mêmes. En fait, le Covid-19 n’est pas dangereux pour les enfants qui en développent une forme légère, voire asymptomatique. Mais ils restent contagieux et représentent un vecteur de propagation certain.

D’autant plus que les enfants ne respectent pas les règles d’hygiène comme le lavage des mains, l’interdiction de contact ou encore la distance de sécurité d’un mètre. En fermant les écoles, le gouvernement veut donc limiter la propagation du virus entre les enfants et, par conséquent, sur le reste de la population.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook