Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Coronavirus : le gouvernement prêt à encadrer les prix des produits d'hygiène et de protection





Le 3 Mars 2020, par Olivier Sancerre

Le gouvernement est prêt à bloquer les prix des produits sanitaires qui ont beaucoup augmenté depuis les premiers cas de coronavirus en France.


Flambée des prix

Les vendeurs indélicats ont flairé la bonne affaire : l'opportunité est trop belle d'augmenter les prix des gels hydro-alcooliques et des masques de protection, deux produits très recherchés par les Français depuis l'apparition du coronavirus dans l'Hexagone. Sur Amazon comme ailleurs, les étiquettes ont flambé, parfois de manière spectaculaire : les prix ont doublé, voire triplé. Après une réunion avec les représentants des distributeurs, Bruno Le Maire a annoncé qu'une enquête de la direction de la répression des fraudes (DGCCRF) allait être lancée pour vérifier les prix des produits d'hygiène, notamment les gels et les masques, aussi bien dans les boutiques traditionnelles qu'en ligne : « Nous n'accepterons pas la moindre spéculation sur l'épidémie de coronavirus », a déclaré le ministre de l'Économie.

Au micro de BFM, le locataire de Bercy a ajouté : « Je demande que le prix du gel ne soit pas multiplié par le contexte. Il l'est parfois et ce n'est pas acceptable ». Les pouvoirs publics ont la possibilité d'agir sur les prix : un décret est d'ailleurs en projet pour les encadrer, si le besoin s'en faisait ressentir. La loi, et plus particulièrement l'article L410-2 du Code de la consommation autorise le gouvernement à mettre en place par décret des mesures temporaires pour bloquer les prix.

Un décret en préparation

Il faut que ce blocage soit motivé par « une situation de crise, des circonstances exceptionnelles, une calamité publique ou une situation manifestement anormale du marché dans un secteur déterminé ». Cet encadrement des tarifs ne peut cependant excéder six mois, en espérant que le coronavirus soit du passé d'ici là.

Les derniers chiffres dévoilés par les autorités ne devraient que pousser les consommateurs à s'équiper de produits d'hygiène : 204 cas ont été confirmés, et un quatrième mort est à déplorer en France.  L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est alertée de l'épuisement rapide des stocks d'équipements de protection, ce qui contribuera à en renchérir les prix…



Tags : coronavirus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook