Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Daniel Edah : «Les plus urgentes des priorités du Bénin»

Le Grand Entretien du JDE avec Daniel Edah, candidat aux élections présidentielles béninoises de 2016





Le 4 Novembre 2015, par La Rédaction


Quels sont selon vous les chantiers prioritaires pour remettre le Bénin sur la voie de la croissance et de la prospérité ?

En l’état actuel du Bénin, tout est prioritaire. Mais malgré l’importance des différents sujets, le relèvement des défis de l’indépendance énergétique du pays et l’emploi des jeunes me paraissent particulièrement urgents. Le déficit énergétique dont souffre le Bénin est un facteur dissuasif pour l’implantation des industries, donc pour l’avènement de l’économie productive que je souhaite impulser pour la croissance et la prospérité. Ma première priorité sera donc le relèvement du défi énergétique. Car sans énergie pas de production, pas de prospérité économique, donc pas d’emploi. Mon projet de société, « Il fera beau » et ses 77 engagements, est aussi fortement axé sur la participation et l’emploi des jeunes et des femmes tout en faisant de la réussite de la lutte contre la corruption, l’enrichissement illicite et l’impunité, la condition sine qua non pour le relèvement de tous les autres défis sociaux, économiques, culturels et politiques. Cette lutte est indispensable pour améliorer l’environnement des affaires et garantir plus de chance pour la bonne réalisation des projets et programmes de développement, notamment pour ce qui des infrastructures socioéconomiques. 

Comment envisagez-vous concrètement de répondre aux défis que vous avez identifiés ?

Le relèvement du défi énergétique passera par le partenariat public-privé. Il s’agira de :
  • instaurer une politique claire avec un instrument incitatif pour les ménages et les zones en pleine croissance démographiques qui optent pour l’énergie solaire;
  • libéraliser en partie la production de l’énergie alternative au Bénin et créer un cadre légal sécuritaire et opérationnel: dans l’immédiat, concentrer la politique énergétique sur cette alternative pour pallier aux délestages chroniques dont sont victimes les populations.
 
Je salue les récentes démarches entamées par le Président Yayi avec le précieux concours du Premier Ministre Lionel Zinsou pour permettre au Bénin d’avoir désormais une disponibilité énergétique de plus 1000 MW. Je sais que le temps qui leur reste n’est pas suffisant pour finaliser les démarches. Je voudrais rassurer les entreprises avec lesquelles le gouvernement négocie : nous poursuivrons les chantiers ouverts tout en invitant toutes les autres grandes entreprises spécialisées dans l’énergie à explorer les possibilités d’investissement au Bénin. A partir du 6 avril 2016, nous leur ferons des conditions préférentielles pour faciliter leur venue et installation au Bénin. Mais au-delà de la production de l’énergie pour satisfaire les besoins de consommation des ménages, d’industrialisation et de fonctionnement des entreprises et de l’administration publique, mon ambition est d’inscrire le Bénin au nombre des pays exportateurs d’énergie. Et nous le pouvons.
 
Sur la question spécifique et cruciale de l’emploi des jeunes, j’estime que le système éducatif béninois est actuellement inadapté au relèvement du défi de l’emploi : il produit plus de compétences pour les secteurs de consommation de la richesse que pour les secteurs de production de la richesse. Il nous faut former nos jeunes dans des compétences utilisables efficacement par les industries que nous aiderons à s’installer. Je m’engage à investir davantage dans la formation technique et professionnelle, tout en garantissant pour tous l’accès à l’outil informatique grâce à un programme d’acquisition subventionnée d’ordinateur portatif pour chaque étudiant et chaque enseignant ainsi que le retour des coopératives scolaires qui avaient permis à plusieurs béninois d’acquérir des compétences dont ils continuent de jouir depuis plusieurs années. Mon équipe poursuivra les recrutements dans la fonction publique pour les nécessités de remplacement des fonctionnaires de l’Etat qui partent à la retraite ou d’ajustement des ressources humaines aux besoins en fonction de notre démographie. En plus de cela, nous comptons mettre en œuvre les engagements spécifiques ci-après :
  • la mise en place du Programme Présidentiel des Stages pour inciter les entreprises privées à offrir des stages académiques ou professionnels aux étudiants et jeunes diplômés afin de leur permettre d’acquérir des expériences à faire valoir sur le marché du travail ;
  • la création de sociétés coopératives dans toutes les communes pour créer de véritables économies locales et permettre l’embauche d’au moins 1000 jeunes par commune ;
  • le soutien à la création/restructuration de 50 000 entreprises dans tous les secteurs, y compris la culture et le tourisme, avec pour objectif de générer un minimum de 2 emplois par entreprise soutenue, ce qui permettra de créer 100 000 emplois sur 5 ans.

1 2






1.Posté par William LOKOSSOU le 04/11/2015 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AVEC GRAND RESPECT JE FÉLICITE LE PRÉSIDENT DANIEL EDAH POUR LES DÉMARCHES ET POUR L'ÉNORME ENGAGEMENT QU'IL PREND POUR LE DÉVELOPPEMENT DU BÉNIN NOTRE CHER PAYS. JE LE REMERCIE. ET JE PROFITE DE L'OCCASION POUR LUI DIRE QUE LA JEUNESSE BENINOISE EST DERRIÈRE LUI. EN LUI J'AI TOUTE CONFIANCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU BÉNIN. VIVE MPS. VIVE LA JEUNESSE BENINOISE.. VIVE LE BENIN. LE PRÉSIDENT DE 2016 C'EST LUI. LUI LE PRÉSIDENT DANIEL EDAH.

2.Posté par William LOKOSSOU le 04/11/2015 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AVEC GRAND RESPECT JE FÉLICITE LE PRÉSIDENT DANIEL EDAH POUR LES DÉMARCHES ET POUR L'ÉNORME ENGAGEMENT QU'IL PREND POUR LE DÉVELOPPEMENT DU BÉNIN NOTRE CHER PAYS. JE LE REMERCIE. ET JE PROFITE DE L'OCCASION POUR LUI DIRE QUE LA JEUNESSE BENINOISE EST DERRIÈRE LUI. EN LUI J'AI TOUTE CONFIANCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU BÉNIN. VIVE MPS. VIVE LA JEUNESSE BENINOISE.. VIVE LE BENIN. LE PRÉSIDENT DE 2016 C'EST LUI. LUI LE PRÉSIDENT DANIEL EDAH.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.













Rss
Twitter
Facebook