Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Davantage d'argent pour l'entretien du réseau routier et des ponts français





Le 16 Août 2018, par

La tragédie du viaduc de Gênes a un impact en France. De nombreuses interrogations nées de ce côté-ci des Alpes concernant le niveau de sécurité des infrastructures a poussé Elisabeth Borne, la ministre des Transports, à réagir.


Invitée de Franceinfo ce mercredi 15 août, Elisabeth Borne a déclaré que la sécurité sera la « priorité » de la programmation des infrastructures, qui sera présentée à la rentrée. La ministre des Transports a rappelé que pour cette année, « on a augmenté de 100 millions d'euros les crédits pour l'entretien des ouvrages ». Sur le réseau routier entretenu par l'État, l'enveloppe est passée de 700 millions d'euros l'an dernier, à 800 millions pour 2018. « Ça va continuer à augmenter dans les prochaines années », promet-elle.

Ces annonces interviennent après l'effondrement du viaduc de Gênes qui a fait 39 morts ; hasard de l'actualité, ces promesses sont faites alors qu'un rapport publié au début du mois dépeignait un réseau routier français pas en grande forme. Les 12 000 km entretenus par les pouvoirs publics (sur un total de 21 000 km) sont même « menacés de ruine », d'après les cabinets Nibuxs et IMDM, auteurs du rapport, avec la moitié des chaussées dégradées. Plus inquiétant à la lumière de l'accident italien, un tiers des 12 000 ponts ont besoin d'un entretien ; 7% d'entre eux présentent même un « risque d'effondrement », rappellent Les Echos.

Les ponts français sont « l'objet de visites annuelles et de visites plus détaillées tous les trois ans », a rassuré Elisabeth Borne. Le rapport du mois d'août évoque lui que les ponts ne font l'objet de réparations que 22 ans après la découverte des premières dégradations. Un effort est donc indispensable pour l'entretien des routes et des ponts en France : le gouvernement semble avoir pris la mesure de l'urgence, à en croire la ministre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : transport

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement