Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Déficit de 3% pour 2015 : la Commission européenne pessimiste





Le 5 Mai 2014, par

C'est promis et re-promis : la France passera la barre des 3% de déficit en 2015. Malgré les difficultés économiques et la reprise qui tarde à se montrer… Il y a de quoi se montrer sceptiques, même si le gouvernement fait preuve non seulement d'un bel optimisme et d'un certain volontarisme avec le programme de rigueur concocté par Manuel Valls.


Mais tout cela sera t-il suffisant pour espérer atteindre le déficit de 3% du PIB, pierre angulaire européenne ? Rien n'est moins sûr. Du côté de Bruxelles, on demande à voir — et pire encore, on n'y croit tout simplement pas.
 
La Commission européenne a refait ses comptes et pour l'exécutif de l'UE, la France devrait afficher un déficit de 3,8% cette année, puis de 3,4% en 2015. Pour 2014, c'est mieux que les prévisions du ministère de l'Économie (3,9%), mais pour l'année prochaine, c'est donc la soupe à la grimace. La France avait pourtant promis atteindre cet objectif en 2013, puis 2014, et maintenant 2015. Plusieurs pays y sont parvenus dans les temps, sans provoquer de crise particulière. Pourquoi pas l'Hexagone ?
 
Le hic, c'est que la prévision de croissance n'est pas aussi élevée à Bruxelles qu'elle l'est à Bercy. En France, les économistes ont calculé un taux de croissance de 1,7% en 2015, quand ceux de l'Union l'estiment à 1,2% seulement. Une différence ténue de 0,5 point, mais qui explique le dérapage des déficits publics… et un résultat de 3,4% pour l'année prochaine.
 
Néanmoins, il reste un petit espoir pour Paris : la Commission n'a pas pris en compte tous les éléments que le ministère pourra lui fournir, en particulier les détails sur le plan d'économies de 50 milliards.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook