Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des dizaines de millions d'emplois pour la lutte contre le changement climatique





Le 8 Septembre 2018, par

Un gisement d'emplois gigantesque, de l'activité à foison… C'est ce que pourrait rapporter la lutte contre le changement climatique, selon un rapport de la Commission mondiale sur l'économie et le climat.


Ce rapport a été rédigé par un panel de scientifiques, de patrons, d'anciens chefs d'État et de gouvernements. Il est unanime : la mise en place d'un modèle économique mondial peu émettrice de gaz polluant permettrait de générer de nombreuses opportunités partout dans le monde. Ce sont ainsi 65 millions d'emplois qui seraient créés, si d'aventure les pays décidaient de mettre en œuvre des politiques ambitieuses en termes de lutte contre le réchauffement climatique. Cette activité touche tous les secteurs économiques, de la construction à l'agriculture, en passant par l'urbanisme et l'alimentation.

D'ici à 2030, les gains économiques s'établiraient à 26 000 milliards de dollars. Les recettes des États gonfleraient de l'équivalent du PIB de l'Inde (2 800 milliards de dollars), s'ils mettaient en place d'ici 2025 une taxe carbone plus élevée (de 40 à 80 $ la tonne) que ce qui se pratique aujourd'hui. Les banques doivent aussi mettre au pot : elles devraient doubler leurs investissements dans le développement, soit 100 milliards de dollars par an d'ici 2020. Les auteurs écrivent ainsi qu'il serait possible d'obtenir une productivité « plus élevée », de réaliser de substantielles économies et d'obtenir une meilleure inclusion sociale.

Le rapport met aussi en exergue le fait que si les choses sont sur la « bonne voie », il importe d'accélérer le rythme des transformations. Cette responsabilité revient aux responsables politiques qui sont inviter à « lever le pied du frein ». À l'heure où les États-Unis sont sortis de l'accord de Paris sur le climat, cela ressemble à un vœu pieux. Mais la société civile est toujours en marche pour alerter et prendre les décisions.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook