Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des économies supplémentaires pour combler le déficit





Le 4 Juin 2014, par

Le déficit des comptes public pour cette année devrait déraper de 4 milliards d'euros. Ce n'est évidemment pas une bonne nouvelle, surtout en cette période de disette où l'État cherche des économies tous azimuts. Le gouvernement a annoncé qu'il allait remettre de sa poche pour combler ce nouveau trou.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Michel Sapin a annoncé ce mardi 3 juin que l'État allait mettre un peu plus au pot afin de combler une partie du dérapage des comptes publics pour 2014. Cette « contribution » se montera à 1,6 milliard d'euros, sur les 4 qu'il faudra économiser pour éviter une aggravation du déficit. Aux Échos, le ministre a précisé que « 1,6 milliard de crédits des ministères vont être annulés, ce qui est un effort inédit en cours d’année ».
 
Une grosse partie du reste proviendra des dépenses moindres constatées pour la Sécurité sociale, ce qui devrait représenter 1,9 milliard d'euros. Les dépenses de santé sont en effet inférieures aux prévisions, les économies liées à la réforme de l'assurance-chômage ainsi que le gel des prestations sociales sur le dernier trimestre de 2013 permettent de générer ces économies supplémentaires.
 
Cet effort supplémentaire de l'État est, comme l'a souligné Michel Sapin, inédit dans les annales du pays. Il n'en reste pas moins nécessaire si la France veut respecter la trajectoire de réduction des déficits qui devront mener vers les sacro-saints 3% réclamés par la Commission européenne… qui a déjà montré plusieurs fois qu'elle ne croyait pas que le pays allait y parvenir en 2015. Au moins, le gouvernement semble y mettre du sien.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook