Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Désaffection du diesel : menaces sur l’emploi





Le 11 Mars 2019, par La Rédaction

La désaffection des consommateurs pour les voitures diesel fragilise une industrie et ses emplois. Une réunion avait lieu au ministère de l’Économie afin de mettre en place un plan d’accompagnement.


Depuis le scandale du Dieselgate, les ventes de véhicules diesel ne cessent de reculer, que ce soit en Europe ou en France. Le nombre d’immatriculations neuves pour cette catégorie est en chute de 36%. La baisse sensible de ce qui était auparavant la motorisation la plus populaire en France a plusieurs explications : d’une part, bien sûr, la tricherie organisée par Volkswagen ainsi que d’autres constructeurs automobiles. Mais les pouvoirs publics ont aussi leur part de responsabilité, en relevant les taxes sur le diesel afin de les équilibrer avec ceux des autres carburants.

Le résultat n’a pas tardé. Le nombre de véhicules diesel neufs a fortement reculé… au détriment de toute une industrie. Le secteur connait en effet des difficultés : selon l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), c’est pas loin de la moitié des emplois qui sont menacés : dans les dix prochaines années, ce sont 15 000 postes qui pourraient être supprimés, sur un total actuel de 37 500 emplois. Le président de l’UIMM a déploré à La Croix qu’une trentaine d’usines sont « gravement fragilisées », dont six en « situation d’urgence ».

Parmi ces entreprises en grande difficulté, on trouve Ibiden qui va fermer son usine de filtres à particules de Courtenay, dans le Loiret (300 emplois). Bosch va se séparer de nombreux postes au sein de son usine d’injecteurs pour moteurs diesel de Rodez (Aveyron). Deux entreprises sont en redressement judiciaire, les Fonderies du Poitou et Saint-Jean Industrie. Le secteur a visiblement besoin d’un soutien de l’État et de la filière pour se reconvertir.



Tags : diesel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook