Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dette : la France s'approche du seuil des 100% de déficit





Le 17 Septembre 2014, par

La dette française pourrait bien atteindre le seuil fatidique des 100%. Le gouvernement prévoit du moins un taux d'endettement de 98% pour 2015, d'après Les Echos.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
D'après le projet de loi de Finances pour l'année prochaine, la dette publique devrait tourner autour des 98% du PIB. Bonne nouvelle (relative) : un reflux est prévu durant les deux années suivantes. Le gouvernement ne fait ici que s'adapter aux données macroéconomiques livrées par Michel Sapin la semaine dernière. Le ministre des Finances avait de bien mauvaises nouvelles à annoncer, parmi lesquelles une croissance réduite à 0,4% pour cette année. L'inflation, elle aussi en baisse, obère les rentrées fiscales, ce qui augmente mécaniquement le déficit public.
 
La France n'est pas la seule en Europe à approcher dangereusement des 100% de déficit. La Commission européenne avait annoncé que sept pays de la zone euro allaient être dans ce cas à court terme. L'Espagne en est elle à 98,9%.
 
Le plus étonnant dans cette histoire, reste que les marchés financiers continuent de faire confiance à la France : le pays n'a jamais emprunté à un taux aussi bas. Ces taux peuvent même être négatifs sur des échéances à court terme : cela a été le cas lundi avec une levée de 8 milliards d'euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook