Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Deux enquêtes de Bruxelles sur Amazon





Le 11 Novembre 2020, par La rédaction

Amazon est dans la ligne de mire de la Commission européenne. Le géant du commerce en ligne va faire l'objet d'une procédure formelle concernant sa double casquette de détaillant et de place de marché.


Pratiques anti-concurrentielles

Mauvaise journée pour le mastodonte américain du commerce en ligne. La Commission européenne vient de lancer deux enquêtes formelles sur Amazon. La première concerne la position du groupe qui est à la fois détaillant et place de marché. Bruxelles reproche en particulier le fait qu'Amazon utilise « systématiquement » les données commerciales non publiques des vendeurs indépendants de sa place de marché « au bénéfice de sa propre activité de vente au détail, qui est en concurrence directe avec celle de ces vendeurs tiers ». 

Autrement dit, Amazon épluche les informations des vendeurs tiers pour identifier les produits qui connaissent du succès auprès des clients, pour mieux les reproduire par la suite. Aux yeux de la Commission européenne, il s'agit donc d'une distorsion de la concurrence, Amazon vendant des produits similaires à ceux des vendeurs de sa place de marché avec un accès privilégié à des données confidentielles. 

Amazon sous le feu des enquêtes

Amazon a déjà expliqué que de nombreux commerçants disposaient de leurs propres offres de marques privées. Ils ont également la possibilité de souscrire à une partie seulement des services du distributeur. L'entreprise est également sous le coup d'une seconde procédure formelle, concernant cette fois le traitement préférentiel de ses offres vis à vis de celles de la concurrence qui utilise les services de livraison d'Amazon.

Le groupe de Jeff Bezos, qui s'impose de plus en plus dans la vie des Européens en raison de la pandémie, doit aussi répondre de ses pratiques aux États-Unis. Amazon est en effet sous le coup d'enquêtes de la Federal Trade Commission (FTC), le gendarme américain du commerce, ainsi que de la Chambre des représentants qui a examiné à la loupe les accusations de concurrence déloyale du groupe. Il existe aux États-Unis une volonté de démantèlement partagée par les deux côtés de l'arène politique.



Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook