Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Disney devient propriétaire des actifs de la 21st Century Fox





Le 20 Mars 2019, par La Rédaction

Le groupe Disney officialise l’acquisition de la 21st Century Fox. L’opération à 71,3 milliards de dollars achève de faire de Disney un mastodonte des contenus.


Disney a commencé à se rapprocher de la Fox en décembre 2017. Après avoir franchi de multiples obstacles législatifs, le groupe a fini par mettre la main sur le studio de cinéma pour la somme de 71,3 milliards de dollars. Pour ce prix, Disney s’offre un catalogue impressionnant de contenus, de licences et de chaînes : le réseau FX, National Geographic, les chaînes du câble Fox, ainsi que des réseaux internationaux comme Star India. Disney empoche aussi la part de la Fox au sein du service de streaming Hulu, dans lequel le groupe possède désormais 60% du capital.

L’entreprise va pouvoir enrichir son catalogue des productions Fox : le futur service de streaming vidéo Disney+ va en profiter pour devenir encore plus intéressant auprès des spectateurs. C’est un concurrent de poids pour le leader du secteur, Netflix. Ce service va également accueillir les programmes liés aux autres univers détenus par Disney, notamment des séries Star Wars et Marvel exclusives. Sans oublier les films du patrimoine du groupe. Marvel va également récupérer les franchises détenues par la 21st Century Fox (dont les X-Men et Deadpool).

L’acquisition va provoquer des remous au plan social, puisque ce sont de 4 000 à 10 000 postes qui seront supprimés. Les actifs qui ne font pas partie du deal restent opérés par Fox Corporation : l’entreprise, propriétaire de Fox News, Fox Sports et de plusieurs chaînes va se concentrer sur le sport et l’actualité aux États-Unis principalement.



Tags : Disney

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook