Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Donald Trump veut supprimer 75% de la réglementation pour les entreprises





Le 23 Janvier 2017, par

À croire que Donald Trump est toujours en campagne électorale. Le nouveau président des États-Unis, cette fois bel et bien installé à la Maison Blanche après l'inauguration du 20 janvier, continue de promettre monts et merveilles.


En l'occurrence, il a promis à douze chefs d'entreprises qu'il entendait bien baisser « massivement » les impôts et réduire la réglementation. Donald Trump assure qu'il peut atteindre une réduction de 75% de celle-ci ! Un chiffre impressionnant qui reste encore à adapter au réel. D'autant plus que le 45e président n'a pas l'habitude de détailler ses projets.

Seule certitude : il entend garantir la sécurité des employés et la protection de l'environnement. Un minimum vital donc. Arrivé à ce niveau de déréglementation, le code du travail américain devrait se limiter à plus grand chose ! Mais c'est ce que souhaite le président milliardaire.

« Nous allons baisser les impôts de façon massive, à la fois pour la classe moyenne et pour les entreprises » a-t-il ajouté, n'oubliant pas de servir aussi ceux qui ont pu voter pour lui. Donald Trump souhaite faire « revenir » les emplois sur le sol américain, comme il l'a affirmé à de nombreuses reprises durant la campagne électorale. Là aussi, sans préciser comment il compte s'y prendre, si ce n'est jouer de la carte du protectionnisme.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : donald trump

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook