Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Du low cost entre Paris et Tahiti





Le 1 Novembre 2017, par

La compagnie aérienne low cost French Blue lance un pavé dans la mare des prix avec l' inauguration au printemps prochain d'une nouvelle ligne entre Paris et Papeete, en passant par San Francisco. Les prix souvent élevés sur cette ligne devraient logiquement baisser.


French Blue, une compagnie aérienne détenue par le groupe Dubreuil (qui possède aussi Air Caraïbes) entend mettre un coup de pied dans la fourmilière des prix entre Paris et Papeete. Après avoir ouverte une ligne entre Paris et la Réunion cet été, le transporteur à bas coût va exploiter son deuxième A350 pour cette nouvelle destination vers Tahiti. En attendant le feu vert des autorités américaines — qui ne devrait pas poser de problème —, French Blue ne peut encore donner de prix. 

Mais il faut s'attendre à des billets plus abordables que ceux pratiqués par Air Tahiti Nui, qui facture le voyage Paris-Papeete à 1 500 euros en moyenne en classe éco. Selon La Tribune, French Blue pourrait assurer deux vols par semaine, jusqu'à trois en période de pointe. Marc Rochet, le président de la compagnie aérienne, indique que depuis l'arrivée de sa société sur la ligne Paris-La Réunion, les prix ont baissé de 17%. La compagnie sera la seule à opérer entre San Francisco et Papeete, ce qui sera aussi un atout dans sa manche.

Si les prix devraient aussi logiquement baisser entre Paris et Tahiti, Air Tahiti Nui pourrait bien en souffrir. La compagnie du territoire de Polynésie a dit en début d'année sa crainte de voir une saturation des capacités hôtelières de l'archipel en cas d'arrivée d'un transporteur low cost sur cette ligne. Y a-t-il de la place pour deux opérateurs entre Paris et Papeete ? L'équation économique risque effectivement d'être difficile à trouver.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook