Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF a un nouveau PDG





Le 24 Novembre 2022, par Olivier Sancerre

Luc Rémont est désormais à la tête d'EDF, après que le Conseil des ministres a entériné cette nomination. Cet ingénieur polytechnicien aura beaucoup de travail dans un contexte de pénurie d'énergie.


Du pain sur la planche pour le nouveau patron d'EDF

EDF a un nouveau patron. À 53 ans, Luc Rémont succède à Jean-Bernard Lévy, 67 ans, qui était en poste depuis 2014 à la tête de l'énergéticien. Il a annoncé son départ de l'entreprise cet été, en même temps que l'État déclarait son intention de renationaliser le groupe. Luc Rémont avait été nommé par l'Élysée, puis il a dû passer sous les fourches caudines du Parlement avant que sa nomination soit officiellement entérinée.

Luc Rémont est passé par plusieurs cabinets ministériels, ainsi que par Bank of America, Merill Lynch et Schneider Electric. Durant les auditions, il a expliqué avoir accepté un salaire significativement moins élevé que chez Schneider (la rémunération annuelle du PDG d'EDF est fixé à 450.000 euros brut). « C'est peut-être la mission d'une vie », a-t-il aussi déclaré.

Remettre en route un maximum de réacteurs nucléaires

Il ne manquera pas de défis à relever au sein d'EDF. Le plus urgent est de remettre le plus de réacteurs nucléaires en fonctionnement. Environ la moitié du parc est en maintenance, provoquant une baisse de la production d'électricité alors que l'hiver annonce des pics de consommation. Son objectif à très court terme est de tenir la demande de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, d'une production comprise entre 38 et 40 gigawatts au 1er décembre.

À partir du 1er janvier, il veut être en capacité de fournir « entre 45 et 50 GW ». Des coupures ciblées sont à craindre au début de l'année, selon RTE. Le nouveau PDG devra aussi, sur le plus long terme, mettre en œuvre l'ambitieux projet d'Emmanuel Macron qui souhaite relancer le nucléaire, sans oublier de gérer des finances très délicates avec une dette qui pourrait atteindre les 60 milliards d'euros.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook