Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF, la crise à court et à long terme





Le 27 Octobre 2022, par François Lapierre

Luc Rémont, le futur patron d'EDF, a prévenu que l'entreprise traversait une « crise sérieuse » et que pour passer l'hiver, il faudra que chacun observe les bonnes pratiques de sobriété énergétique.


Le futur patron d'EDF lucide sur les enjeux

Luc Rémont a été nommé par l'Élysée pour succéder à Jean-Bernard Lévy à la tête d'EDF. Le futur patron de l'énergéticien a été passé sur le gril de la commission des affaires économiques du Sénat, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas une vision angélique de l'entreprise. EDF traverse en effet une « crise sérieuse », à court terme comme à long terme. Dès les premières heures de son mandat, il se consacrera « totalement » à tenir les engagements du groupe pour la reprise de la production des réacteurs nucléaires à l'arrêt.

La moitié du parc nucléaire français est à l'arrêt : entre maintenance programmée et réparation d'urgence pour cause de microfissures, les réacteurs ne sont pas en bon état. Résultat, la France ne peut pas compter sur le nucléaire pour ses besoins en électricité. Or, l'hiver s'annonce rude, c'est pourquoi Luc Rémont appelle à un « effort collectif » pour réduire la demande.

Effort de sobriété nécessaire pour passer l'hiver

« 10% à 15% de sobriété est un objectif qui se fait sans douleur », affirme-t-il. « 30% à 50% n’est pas hors de portée avec un effort notamment dans les domaines professionnels ». Il s'agit de diminuer le risque de délestage cet hiver. Des mesures ont d'ores et déjà été prises pour davantage de sobriété dans les prochains mois.

À plus long terme, EDF fait face à un mur de dette : 60 milliards d'euros d'ici la fin de l'année. Un volume qui demande une « vigilance » pour ne pas avoir à limiter les investissements et « compromettre l'avenir ». Il demande aussi une révision profonde du marché national et européen de l'énergie pour corriger les défaillances apparues durant la guerre en Ukraine.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook