Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF pourrait acheter les turbines nucléaires de GE





Le 23 Septembre 2021, par Olivier Sancerre

Après avoir été racheté en 2014 par General Electric, l'activité nucléaire d'Alstom pourrait revenir sous pavillon français si les discussions avec EDF aboutissent. Le gouvernement pousse en ce sens.


Discussions en General Electric et EDF non engageantes

General Electric (GE) a confirmé la tenue de discussions avec EDF pour la session de son activité de fabrication de turbines Arabelle destinées aux centrales nucléaires, rapporte l'Est Républicain. Cette filiale, Steam Power, était auparavant la propriété d'Alstom avant que le groupe français ne vende sa branche énergie en 2014 au groupe américain. Basée à Belfort, cette activité pourrait donc revenir dans le giron d'une entreprise française, qui est aussi au passage un client de Steam Power.

GE précise néanmoins que ces discussions ne sont pas engageantes, autrement dit elles pourraient ne déboucher sur rien. Le prix et le périmètre de la vente restent aussi à déterminer entre les participants. « Il n’y a aucune garantie que ces discussions aboutissent à une telle transaction », ajoute la direction de GE. Malgré tout, cette solution française pourrait séduire le gouvernement.

Turbines nucléaires : une solution française

En mars dernier, alors que GE avait déjà fait part de sa volonté de vendre sa filiale de turbines, Bruno Le Maire avait déclaré : « Je peux vous confirmer que nous travaillons à une solution française pour les turbines Arabelle ». Le groupe américain ne peut céder Steam Power sans l'accord des pouvoirs publics, comme il s'y est engagé au moment de l'acquisition des activités énergie d'Alstom. Pour le ministre de l'Économie, c'est une question de « souveraineté nationale ».

Ces discussions interviennent dans un moment particulier. La France attend des États-Unis des compensations pour la perte du contrat des sous-marins avec l'Australie, sous pression américaine. Et puis le gouvernement réfléchit à l'avenir de son parc vieillissant de centrales nucléaires. La possibilité de construction de six nouveaux EPR est en réflexion et cette vente de Steam Power à EDF pourrait être une opportunité.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook