Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF reporte le démarrage du réacteur nucléaire EPR de Flamanville





Le 20 Novembre 2014, par

Les retards s’accumulent. EDF a annoncé mercredi 19 novembre dernier que le démarrage du réacteur nucléaire EPR de Flamanville aurait lieu en 2017 et non l’an prochain comme cela était prévu.


@Shutter
@Shutter

Un retard supplémentaire qui va coûter cher. Après déjà de nombreux retards, le réacteur nucléaire EPR de Flamanville n’est pas prêt de s’allumer. EDF a annoncé un nouveau retard, qui reporte le démarrage d’ici deux ans, en 2017. La cause de ce nouveau souci ? Les difficultés que semble rencontrer Areva, le fournisseur du réacteur.

 

« Cette révision du planning résulte des difficultés rencontrées par Areva sur les livraisons d’équipements tels que le couvercle et les structures internes de la cuve, la mise en place de la règlementation des équipements sous pression nucléaires (ESPN) pour laquelle Flamaville 3 est tête de série, en particulier sur un lot de montage réalisé par Areva et ses entreprises sous-traitantes », précise le communiqué d’EDF.

 

Concrètement, Areva rencontrerait des difficultés au niveau des générateurs de vapeur qui présentent des défauts de soudure, mais également pour les essais de qualification des soupapes du pressuriseur et les expertises métallurgiques sur les matériaux du couvercle de la cuve. Des problèmes qui s’ajoutent déjà aux précédents, et qui poussent désormais le coût de la facture de cet EPR de Flamanville à 8 milliards d’euros. L’estimation de départ était pourtant de 3,3 milliards d’euros. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook