Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF va vendre son électricité à la Belgique et à l’Angleterre





Le 10 Novembre 2014, par

Ces derniers seront sans doute ravis de voir leur facture augmenter, comme leurs voisins français ! Une partie de la production d’EDF devrait être redirigée vers ces deux pays, cet hiver, qui risquent d’en manquer suite à la fermeture de quelques centrales nucléaires.


@Shutter
@Shutter

Suite à la fermeture de quelques centrales en Belgique et en Angleterre, nos voisins risquent bien d’attraper froid cet hiver. Mais ce scénario est désormais à exclure, grâce à l’intervention d’EDF. Le premier fournisseur d’électricité de France a annoncé lundi qu’il allait fournir ces deux pays en électricité, à partir de l’hiver prochain. 

 

En effet, avec trois réacteurs à l’arrêt, la Belgique voit sa production d’électricité devenir déficitaire de 3 000 Mégawatts. Un problème pour le pays s’il se trouvait confronté à un hiver rigoureux, qui impliquerait de devoir importer davantage que les 3 500 Mégawatts tolérés par le pays. Au Royaume-Uni, ce sont pas moins de quatre réacteurs qui sont à l’arrêt, soit un quart du parc nucléaire britannique.

 

L’occasion était trop belle pour EDF qui s’apprête à livrer en électricité ses deux voisins dans le besoin. Une exportation qui ne met pas la France dans l’embarras pour cet hiver. Il faudra en revanche revoir ses plans en 2015, puisqu’avec la transition énergétique décidée par le gouvernement, la France devra importer près de 900 Mégawatts d’électricité pour faire face à la demande. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook