Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EasyJet : la grève du Nouvel an





Le 31 Décembre 2014, par

Le bras de fer se poursuit entre la direction du groupe britannique EasyJet et les syndicats SNPNC-FO et Unac. Après un premier mouvement de grève qui a paralysé une partie des vols durant les fêtes de Noël, c'est cette fois la toute fin de l'année et le début 2015 qui sont menacés.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
30% des vols d'EasyJet sont annulés ce mercredi 31 décembre, ce qui représente 70 vols sur 166. Demain jeudi 1er janvier, ce sont 68 vols sur 192 qui resteront cloués au sol, soit 26%. Ces annulations en pagaille touchent tout aussi bien la desserte de Paris que les capitales régionales, de Lyon à Lille en passant par Toulouse et Nice.

Au cœur du conflit qui touche les hôtesses et stewards français, on trouve des planning dont la gestion rend très difficile la vie personnelle et familiale des salariés. Il y a aussi et surtout la baisse conséquente d'un bonus annuel habituellement versé sous forme d'actions : -25%. Cette chute sensible a été provoquée par l'indexation du bonus sur un nouveau critère, celui de la baisse de satisfaction de la clientèle.

Or, cet argument est vivement contesté par les syndicats, qu'ils estiment injuste. Quoi qu'il en soit, des vols seront bel et bien annulés même si les représentants du personnel et la direction ont repris leurs discussions depuis mardi 31 décembre.

En ce qui concerne les passagers, EasyJet assure tout faire pour minimiser l'impact du mouvement. Les voyageurs touchés sont contactés un à un et ils pourront bénéficier d'un remboursement intégral; ils pourront aussi « effectuer sans frais une nouvelle réservation afin de réorganiser leurs déplacements ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : EasyJet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook