Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ecotaxe : encore de l’argent pour démonter les portiques





Le 23 Avril 2015, par

Combien pour effacer les derniers symboles de la défunte écotaxe ? Une grosse dizaine de millions d’euros, d’après un appel d’offres passé il y a deux mois par l’État concernant le démontage de quelques 170 portiques.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Cet appel d’offres, qui s’achève dans une semaine, va offrir à une entreprise un intéressant contrat de démontage et de recyclage des installations liées à la défunte écotaxe. Il y a là les fameux portiques donc, mais également les 230 bornes écotaxe des bords de route et les quelques 720 000 boîtiers qui auraient dû être installés dans les camions.

Tout cela représente du matériel à démonter mais également à recycler : l’électronique embarquée peut effectivement resservir, tout comme les lasers ou les systèmes vidéo. Le coût par portique pourrait se fixer entre 40 000 et 75 000 euros, soit une facture (uniquement pour les portiques) de 13 millions d’euros.

Et il ne faut pas oublier les 800 millions d’euros que l’État va débourser pour dédommager Ecomouv’, cette société privée chargée de la collecte de la taxe poids lourd. Cette société conserve même la possibilité de porter plainte contre les autorités… Tout cela ne fait décidément pas les affaires de l’État dont les caisses se seraient bien passées de tout cela.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : écotaxe


1.Posté par pan le 23/04/2015 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
no comment !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook