Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Elon Musk annonce la certification payante sur Twitter





Le 2 Novembre 2022, par Paolo Garoscio

Avoir un compte Twitter certifié était, jusqu’à présent, un parcours du combattant : la pastille bleue n’était réservée qu’à certaines personnes, en fonction de critères bien définis et relativement arbitraires. Mais une fois obtenue, la certification accordait au compte en question plus de crédibilité et donc une audience plus sûre. C’est bientôt terminé.


Elon Musk commence à faire ses changements pour Twitter

Après un rachat compliqué qui lui aura coûté 44 milliards de dollars, Elon Musk cherche à changer radicalement le réseau social Twitter. Pour ce faire, il est désormais question d’une certification payante au prix annoncé de 8 dollars par mois, soit 96 dollars par an. Un prix inférieur au premier évoqué par Musk qui était de 20 dollars par mois.

Avec cet abonnement, pas encore disponible mais sur lequel Elon Musk ne semble pas vouloir revenir, le milliardaire espère obtenir un flux financier suffisant pour garder Twitter à flot. Il a également licencié les plus hauts cadres de l’entreprise, dont le PDG et le directeur financier, ainsi que de nombreux employés pour réduire les coûts. Mais les utilisateurs sont tout sauf ravis des annonces faites depuis le début de la prise de contrôle.

Vers un Twitter à deux vitesses pour des raisons financières ?

Si les licenciements étaient attendus, l’annonce de la certification payante inquiète. Elon Musk promet en effet la célèbre pastille bleue, mais aussi une priorité dans les commentaires, un peu moins de publicité et la possibilité de poster vidéos et sons plus longs pour les utilisateurs payants. De quoi rendre, finalement, inutile la pastille bleue qui ne certifiera plus un compte bien précis d’utilité publique ou d’une personnalité.

Surtout, les changements pourraient donner lieu à un Twitter à deux vitesses : d’un côté les personnes riches, qui pourront dépenser 96 dollars par an pour être plus visibles sur le réseau social, et de l’autre les pauvres, invisibilisés car ne payant pas. De quoi remettre largement en question la vision qu’Elon Musk a présentée comme le futur du réseau, à savoir une place publique de débat où le pouvoir serait au peuple.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook