Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Elon Musk renonce à son siège au conseil d'administration de Twitter





Le 12 Avril 2022, par La rédaction

Depuis sa prise de participation au capital de Twitter, Elon Musk fait souffler le chaud et le froid. Le patron de Tesla a reçu une invitation à intégrer le conseil d'administration du réseau social, mais finalement il y renonce.


Une place au conseil d'administration

Elon Musk, le fantasque milliardaire à la tête de Tesla et de SpaceX, a ajouté une nouvelle activité à son emploi du temps déjà bien chargé : celui de premier actionnaire de Twitter. Il a en effet acquis 9,2% du capital du réseau social, en affirmant toutefois devant la SEC (le gendarme de la Bourse américain) que cette participation était « passive ». Pas question pour lui de peser sur les décisions stratégiques de l'entreprise.

Or, c'est tout le contraire qui devait se passer. Dans la foulée de son acquisition, la direction de Twitter a offert à Elon Musk une place au sein du conseil d'administration. Il aurait dû participer à sa première réunion le 9 avril, mais l'homme d'affaires y a finalement renoncé. « Nous avons apprécié et apprécierons toujours la participation de nos actionnaires, qu'ils siègent à notre conseil ou non. Elon est notre plus gros actionnaire et nous resterons ouvert à sa participation », explique Parag Agrawal, le directeur général du réseau social.

Peser sur la stratégie

Difficile de saisir ce qu'a voulu faire Elon Musk. D'un côté, et contrairement à sa promesse, il a bien l'intention de faire entendre sa voix sur les décisions de l'entreprise. Musk a fait très clairement part de sa volonté de changer les choses, en particulier d'un point de vue fonctionnel pour les utilisateurs de Twitter, en poussant par exemple à la création d'une fonction d'édition des messages pour corriger une faute.

Elon Musk est lui même un des plus fervents utilisateurs du service, où il compte plus de 80 millions d'abonnés. Il s'est également interrogé sur le fait que Twitter était en train de mourir, en pointant les comptes très suivis mais peu actifs, à l'instar de ceux de Barack Obama ou de Justin Bieber. Un message qui interroge sur les ambitions réelles de l'homme le plus riche du monde.



Tags : twitter

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook