Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Elon Musk veut débattre publiquement du nombre de faux comptes sur Twitter





Le 9 Août 2022, par François Lapierre

Menace désespérée ou coup de bluff génial, les avis sont encore partagés sur la dernière tentative d'Elon Musk de s'éviter un procès dont l'issue pourrait être humiliante. L'homme le plus riche du monde demande à Twitter un débat public autour du nombre de faux comptes sur le réseau social.


Engagement brisé

Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose désormais Elon Musk à Twitter. Le patron de Tesla a expliqué que l'accord donné à l'acquisition du réseau social pourrait se poursuivre « si Twitter fournit simplement sa méthode d'échantillonnage de cent comptes et la manière dont ils sont avérés réels ». En début d'année, l'homme le plus riche au monde s'était engagé sur une procédure d'achat de Twitter à hauteur de 44 milliards de dollars.

Au fil des semaines et de la chute du cours de Bourse de l'entreprise, son engagement s'étiolait et finalement, c'est en juillet qu'Elon Musk rompait unilatéralement l'accord avec une raison spécifique : Twitter aurait menti sur le nombre de faux comptes. Le réseau social l'estime en dessous de 5%, l'ex-prétendant beaucoup plus. Pour beaucoup d'analystes, il s'agit là d'une échappatoire pour éviter de payer une entreprise surévaluée.

Procès en octobre

Mais le conseil d'administration de Twitter ne l'entend pas de cette oreille et veut forcer la mise en œuvre de l'entente, d'où la tenue d'un procès en octobre. La dernière gesticulation d'Elon Musk ne devrait rien changer à l'affaire, ce d'autant qu'il « met au défi » le directeur général de Twitter, Parag Agrawal, de « débattre publiquement du pourcentage de faux comptes ».

« Laissons-le prouver au public que Twitter a moins de 5% d'usagers quotidiens faux ou indésirables », conclut-il, bravache. Mais Parag Agrawal n'a aucune obligation de se justifier en public. Et Elon Musk a déjà obtenu un volume considérable de données fournies par Twitter afin qu'il puisse déterminer le nombre de faux comptes par lui-même…



Tags : Twitter

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook