Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emmanuel Macron arrache un budget de la zone euro à Angela Merkel





Le 20 Juin 2018, par

Il y aura un budget de la zone euro en 2021... si les pays de la monnaie unique se rallient à la proposition d'Emmanuel Macron et d'Angela Merkel. Les deux dirigeants ont adopté cette mesure dans une déclaration commune.


La chancelière allemande et le président français ont fini par s'entendre sur le projet de budget de la zone euro porté par le locataire de l'Élysée. Les deux dirigeants ont fait une déclaration commune pour "renouveler les promesses de l'Europe en matière de sécurité et de prospérité" ce mardi près de Berlin. Si le principe de ce budget est acté, il reste en revanche à en établir les modalités, et sur ce point les détails sont maigres.

L'heure était d'abord aux grands principes, alors que l'Europe est bousculée par la crise des migrants d'une part, et par l'isolationnisme de plus en plus patent des États-Unis d'autre part. La France et l'Allemagne veulent ainsi "préserver les acquis de l'Union européenne " et "renforcer leur coopération". "L'Union européenne se montrera à la hauteur de ses valeurs et jouera un rôle important dans la protection des droits de l'homme et dans la défense, la réforme et le renforcement du multilatéralisme", assène la déclaration commune.

L'enveloppe de ce budget n'a pas été fixé, il irait de quelques dizaines à plusieurs centaines de milliards d'euros, abondé par exemple par une taxe sur les transactions financières et des contributions nationales. Cet argent servirait à financer l'innovation, la compétitivité, la convergence et la stabilisation dans la zone euro. Les deux pays vont devoir convaincre les autres États ayant l'euro comme monnaie et ce, dès les 28 et 29 juin prochain durant un sommet du Conseil européen.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook