Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En 2016, les ventes de smartphones ont baissé en France





Le 1 Février 2017, par

C'est une première depuis le lancement de l'iPhone, en 2007. En 2016, d'après des chiffres GfK dévoilés par Le Figaro, les ventes de smartphones ont enregistré une baisse en France.


L'an dernier, il s'est vendu 20 millions de smartphones en France. Cela représente une baisse de 6% par rapport à l'année précédente, ainsi qu'un chiffre d'affaires global de 3,7 milliards d'euros. La France est le premier pays à l'économie développée où l'on observe cette tendance de baisse des ventes ; ce ne sera sans doute pas le dernier.

En Europe, en Amérique du Nord et dans une partie de l'Asie, le marché des smartphones est désormais bien établi et mature. 70% des Français en possèdent un. On parle maintenant d'un marché de renouvellement et non plus d'acquisition. C'est donc la France qui mène le bal, mais ce n'est pas forcément une mauvaise chose. Les consommateurs sont maintenant prêts à dépenser plus pour acquérir des produits de meilleure qualité, plus performants et… plus grands. Les modèles de 5 pouces et plus ont le vent en poupe.

En 2015, les smartphones à moins de 100 euros représentaient une vente sur quatre. L'an dernier, cette part s'est réduite : un modèle sur cinq vendu affichait un prix de 100 euros et moins. Le marché monte donc en gamme, ce qui est une opportunité pour les constructeurs qui vont pouvoir proposer des appareils plus onéreux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : smartphone

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook