Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En Europe, le diesel toujours très prisé





Le 24 Août 2016, par

Le diesel fait de la résistance en Europe. Les derniers chiffres de LMC Automotive montre que malgré le scandale Volkswagen et les politiques publiques pour forcer l’achat de voitures plus propres, la part du diesel continue de progresser.


En juillet, plus d’une voiture sur deux vendue en Europe était motorisée au diesel (50,6% exactement). Cette part était pourtant tombée à moins de 50% en mai, selon ce baromètre publié tous les deux mois. Volkswagen, à l’origine du scandale du dieselgate, voit toujours une part importante de ses ventes composées de véhicules diesel : 54,1% sur les six premiers mois de l’année.

Le groupe automobile allemand reste au-dessus de la moyenne européenne. Pourtant, le scandale des moteurs truqués a secoué non seulement les consommateurs, mais également les autorités publiques européennes qui ont mené des enquêtes sur les pratiques des constructeurs.

Aucun n’en est sorti vraiment indemne, mais un groupe au moins pose de sérieuses questions : Renault. L’entreprise française est au centre de lourdes suspicions suite à un article du Financial Times indiquant que le gouvernement aurait « omis » de prendre en compte les résultats de tests anti-pollution. Renault et Paris s’en défendent.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook