Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En achetant Whole Foods, Amazon devient un géant de l'épicerie





Le 16 Juin 2017, par

Amazon a procédé ce vendredi 16 juin à la plus importante transaction de son histoire, qui pourrait même complètement bouleverser la distribution de ses produits... et bousculer sérieusement tout un secteur d'activité.


En signant un chèque de 13,7 milliards de dollars, Jeff Bezos le fondateur et patron d'Amazon acquiert les magasins Whole Foods. Ce réseau de distribution plutôt haut de gamme vend de l'épicerie en majorité issue de l'agriculture bio et organique. La chaîne, qui emploie 91 000 personnes, compte plus de 430 supermarchés répartis entre les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.

 

Amazon va laisser libre cours à Whole Foods pour croître à sa guise. Le PDG du groupe, John Mackey, reste d'ailleurs à son poste. Mais à terme, il est plus que probable qu'Amazon compte exploiter ce réseau de distribution physique pour y écouler ses produits. Ne serait-ce que pour proposer à ses clients de venir retirer leurs commandes passées en ligne. Le mastodonte du commerce électronique a déjà commencé à s'implanter dans le secteur de la distribution, avec la construction de librairies et d'épiceries. Mais rien de semblable à l'implantation de Whole Foods.

 

Amazon lorgne également de plus en plus sur le marché de l'alimentation et des produits frais. L'entreprise vend de ce type de produits sur son site, mais leur nature même empêche le groupe d'aller plus loin que des paquets de thé ou des bouteilles d'eau. Whole Foods va lui permettre de faire un pas de géant dans ce secteur.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook