Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Euro Disney : un plan de recapitalisation pour se relancer





Le 13 Janvier 2015, par

Le parc Euro Disney devrait bénéficier dès aujourd'hui d'un gros coup de pouce de sa maison mère, The Walt Disney Company. Il s'agit de dégonfler la dette de l'entreprise française, tout en remplumant la trésorerie d'une société toujours mal en point.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Ce plan de recapitalisation va réduire la dette du parc Euro Disney, qui va passer de 1,75 milliard d'euros à 998 millions, soit six fois les fonds propres de l'entreprise, contre quinze fois auparavant. La trésorerie va gagner un peu d'air en se hissant à 250 millions. 

Dans le détail, The Walt Disney Company va procéder à une augmentation de capital de 400 millions, et convertir en actions 600 millions de dettes. Euro Disney va également bénéficier d'un report de remboursement de plusieurs emprunts jusqu'en 2024. Le plan doit être approuvé ce mardi 13 janvier lors d'une réunion des actionnaires d'Euro Disney — la maison-mère en détient 39,8%.

Le parc Euro Disney a beau être le plus important d'Europe, le nombre de visiteurs ne cesse de reculer : en 2012, ils étaient 16 millions à se presser autour des attractions proposées; ils n'ont plus été que 14,2 millions en 2014. Et ce malgré la mise en place de nouveautés comme le manège Ratatouille, qui a nécessité un investissement de 200 millions d'euros.

Pour continuer d'attirer les visiteurs, le parc doit multiplier les nouvelles attractions, ce qui s'accompagne évidemment d'investissements massifs. Retrouver un peu d'air était devenu indispensable.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook