Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

FMI : la croissance mondiale menacée par le variant Omicron





Le 6 Décembre 2021, par La rédaction

Le variant Omicron pourrait freiner la reprise mondiale, estime le FMI. Le Fonds monétaire international prévoit de baisser ses prévisions de croissance mondiale, déjà en recul en raison des difficultés d'approvisionnement et des pénuries.


Des prévisions qui vont baisser

C'est au mois de janvier que la FMI reverra les prévisions de croissance mondiales publiées au mois d'octobre. Et elles seront sans doute en baisse à cause du nouveau variant Omicron, a prévenu Kristalina Georgieva, la directrice générale de l'institution. Ce variant se propage « très rapidement » et peut « ébranler la confiance », a-t-elle indiqué durant une conférence : « Nous assisterons probablement à des révisions à la baisse de nos projections d'octobre pour la croissance mondiale ».

Ces prévisions avaient déjà été revues à la baisse à 5,9% en 2021, au lieu des 6% initiaux. Le FMI pointait alors les difficultés logistiques rencontrées par les chaînes d'approvisionnement, et aussi par l'inégalité de la campagne de vaccination. « La pandémie n'est terminée nulle part, tant qu'elle n'est pas achevée partout », a affirmé Gita Gopinath, l'économiste en chef du FMI qui exhorte les États à accélérer la distribution des doses pour mettre un terme à la crise sanitaire partout dans le monde.

Un nouveau variant virulent

La progression du produit intérieur brut mondial est prévue à 4,9% l'année prochaine : ce chiffre aussi pourrait lui aussi reculer lors de la prochaine révision. « Avant même l'arrivée de ce nouveau variant, nous craignions que la reprise, bien qu'elle se poursuive, perde quelque peu de son élan », reconnait Kristalina Georgieva, précisant que les économies américaine et chinoise, les deux piliers de la croissance mondiale, avaient connu des ralentissements en raison du variant Delta.

C'est en Afrique du Sud qu'Omicron a été pour la première fois repéré. Mais très rapidement, ce variant est apparu dans des dizaines de pays, en Europe comme aux États-Unis et ailleurs. Les scientifiques tentent toujours d'en évaluer la dangerosité, tandis que sa propagation rapide laisse craindre une virulence très importante.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook