Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Factures d'énergie : pour « passer l'hiver », le gouvernement cible les aides aux entreprises





Le 22 Novembre 2022, par Olivier Sancerre

Le gouvernement a dévoilé son guichet unique pour l'aide aux entreprises, empêtrées dans les factures d'énergie très élevées. Mais les pouvoirs publics font aussi dans la dentelle, en soutenant directement les sociétés les plus impactées comme c'est le cas de Duralex.


Des factures d'énergie qui pèsent sur l'activité

Pour faire face à la hausse substantielle des prix de l'énergie, la verrerie Duralex a décidé de fermer le four de son usine de la Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret) pendant quatre mois cet hiver. Les salariés ont, eux, été placés au chômage partiel, le tout afin de préserver les finances de l'entreprise dont l'activité avait redémarré depuis son rachat début 2021 par le concurrent la Maison du Verre (anciennement International Cookware). Le gouvernement a voulu donner un coup de pouce.

Au micro d'Europe 1, Roland Lescure, le ministre de l'Industrie, a annoncé que Duralex va bénéficier d'un prêt accordé par l'État d'un montant de 15 millions d'euros. Une somme qui va permettre à l'entreprise de « passer l'hiver », selon le mot du ministre. « Ce choc énergétique, c'est vraiment un coup de frein dans une entreprise qui était en train de se redresser, on souhaite accompagner ce redressement », ajoute-t-il.

15 millions pour Duralex

Il est vrai que Duralex a repris du poil de la bête, avec un chiffre d'affaires de 23,4 millions d'euros l'an dernier. L'entreprise emploie 250 salariés. Elle est devenue le symbole de ces sociétés plutôt en forme qui sont fortement impactées par les prix de l'énergie, à tel point que leur existence est menacée. C'est pourquoi le gouvernement veut agir en ciblant les aides.

Ce sera aussi le cas de l'imprimerie Maury, dont la facture énergétique est passée de 5 à 20 millions d'euros entre 2021 et 2022, a indiqué Roland Lescure. L'entreprise, qui imprime des hebdomadaires nationaux (L'Express, Paris Match…) et les livres de la maison Gallimard va pouvoir bénéficier d'une aide publique se montant jusqu'à 12 millions d'euros, ce qui représente un tiers de la facture d'énergie. 2 millions ont déjà été versés au groupe.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook