Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Financement des PME : les banques trop frileuses





Le 25 Avril 2015, par

La loi Macron va introduire un nouveau dispositif qui devrait particulièrement aider les entreprises qui cherchent du financement sans l’obtenir auprès des banques : un système de prêt inter-entreprises, où une société à la trésorerie excédentaire pourrait ainsi prêter de l’argent à un sous-traitant.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Ce nouveau dispositif, très novateur dans sa forme, serait ainsi à même de contourner la trop fameuse frilosité des banques, un vrai problème au moment où les chefs d’entreprises sont de plus en plus nombreux à vouloir financer des projets. 

C’est que les patrons de PME sentent clairement la reprise économique qui  pointent à l’horizon : d’après le dernier baromètre KPMG/CGPME, ils se disent à 78% inquiets de la situation économique en France, mais ce chiffre est en forte baisse par-rapport au dernier coup de sonde qui en janvier, annonçait 87%. Certes, ce n’est pas encore la grande confiance, mais il faut bien commencer quelque part…

Malheureusement, les banques sont toujours aussi frileuses dans leurs prêts aux entreprises, même si ces dernières, pour accompagner leur croissance, ont besoin de faire financer leurs projets. 70% des chefs de PME ont des besoins de financements, mais l’autolimitation qu’ils s’infligent est dommageable. Ce dispositif de la loi Macron saura-t-il faire lever les limitations ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : banque, pme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook